Mailbag : Espoirs en séries éliminatoires pour les Sénateurs, les Red Wings; Stars en tant que prétendant à la Coupe

D’après ce qu’ils ont fait, qui, selon vous, est le plus susceptible de se qualifier pour les séries éliminatoires, les Sénateurs ou les Red Wings? — @punmasterrifkin

C’est une décision difficile parce que je ne pense pas que l’un ou l’autre soit prêt pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison, mais j’aime légèrement mieux les chances des Sénateurs d’Ottawa en raison de leur pointage haut de gamme.

Le groupe des six meilleurs attaquants attendu d’Ottawa Alex De Brincat, Claude Giroux, Brady Tkachuk, Josh Norris, Drake Batherson et Tim Stutzle combiné pour 367 points (166 buts, 201 passes) en 427 matchs la saison dernière, pour des moyennes par match de 0,39 buts, 0,47 passes et 0,86 points. Chacun des six a une chance de marquer au moins 30 buts cette saison, et Tkachuk, DeBrincat et Norris pourraient chacun en marquer 40.

Les Red Wings sont solides à l’avant avec un groupe d’attaquants parmi les six premiers Tyler Bertuzzi, Dylan Larkins, Lucas Raymond, Jakub Vrâna, Andrew Copp et David Peron. Ils ont combiné pour 317 points (145 buts, 172 passes) en 386 matchs la saison dernière, des moyennes par match de 0,38 buts, 0,45 passes et 0,82 points.

Donc, c’est proche si vous vous fiez à ces chiffres, et il est certainement raisonnable de penser que Raymond, qui a récolté 57 points (23 buts, 34 passes) en 82 matchs en tant que recrue, fera un grand pas, et Vrana, qui en avait 19 points (13 buts, six passes) en 26 matchs, aura un impact important s’il reste en bonne santé. Mais l’avantage du top six des Sénateurs est meilleur en raison de la croissance continue attendue de Tkachuk, Stutzle, Norris et Batherson, ainsi que des ajouts de Giroux et DeBrincat.

Chaque équipe a un solide No. 1 défenseur, Moritz Seider pour les Red Wings et Thomas Chabot pour les Sénateurs, mais la profondeur devrait être une préoccupation pour les deux. Le gardien est solide des deux côtés, Cam Talbot et Anton Forsberg à Ottawa, Alex Nedeljkovic et Ville Husso à Détroit. Il est peu probable que l’un des quatre lutte pour le trophée Vézina en tant que meilleur gardien de la LNH, mais cela devrait être assez bon pour faire des Sénateurs et des Red Wings des prétendants aux séries éliminatoires. Mais en les comparant côte à côte, il est difficile de donner un avantage à l’une ou l’autre équipe.

Cela revient donc aux attaquants, et bien que le score des six derniers puisse être un problème pour chaque équipe, le top six place les Sénateurs un cran au-dessus des Red Wings à ce stade.

Vidéo: Top 5 des pièces de Dylan Larkin de la saison 2021-22

À quelle distance sont les étoiles ? — @ Diabeto23

Supposons qu’ils obtiennent leurs deux principaux agents libres avec compensation, vers l’avant Jason Robertson et gardien Jake Oettinger, signé avant le début du camp d’entraînement le mois prochain. Si cela se produit, je pense que les Stars de Dallas devraient à nouveau être une équipe en séries éliminatoires, potentiellement aussi bonne que la deuxième de la division centrale derrière l’Avalanche du Colorado. C’est ouvert derrière les champions en titre de la Coupe Stanley et la compétition devrait être bonne entre les Stars, St. Louis Blues, Wild du Minnesota, Predators de Nashville et Jets de Winnipeg. Les Blackhawks de Chicago et les Coyotes de l’Arizona sont au troisième niveau.

Tout cela pour dire que les Stars sont là, toujours dans leur fenêtre de compétition pour la Coupe Stanley avec des attaquants Tyler Séguin et Jamie Benn. Ils ont réussi à se constituer un deuxième noyau derrière Seguin (30 ans), Benn (33 ans) et l’attaquant Joe Pavelski (38), avec une infusion d’attaquants plus jeunes comme Robertson (23), Roope Hintz (25), Marche des maçons (27), Joël Kiviranta (26) et Denis Gourianov (25).

Et ils ont Miro Heiskanen, 23 ans, les menant au poste de défenseur. Il monte et descend la glace aussi bien sinon mieux que tous les autres défenseurs de la LNH et est un futur vainqueur du trophée Norris en tant que meilleur défenseur de la ligue. Ils essaieront de rattraper le départ de Jean Klingberg en donnant une place à temps plein à un joueur de 20 ans Thomas Harley, qui a récolté quatre points (un but, trois passes) en 34 matchs avec les Stars la saison dernière. Harley a été un choix de première ronde (18e au total) lors du repêchage 2019 de la LNH.

Les Stars devraient être en forme tant qu’Oettinger est au moins aussi bon qu’il l’était la saison dernière, alors qu’il affichait un dossier de 30-15-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,53 et un pourcentage d’arrêts de 0,914 en 48 matchs. Le nouvel entraîneur Peter DeBoer a tendance à tirer beaucoup des équipes au début de son mandat. Il a participé à la finale de la Coupe Stanley à sa première saison avec les Devils du New Jersey (2011-12) et les Sharks de San Jose (2016-17) et a atteint la finale de la Conférence de l’Ouest à sa première saison avec les Golden Knights de Vegas (2019-20) , perdant ironiquement face aux Stars.

Vidéo : DAL@CHI : Les deux buts de Robertson contre Chicago

Beaucoup d’yeux sur le Mondial junior et beaucoup de joueurs impressionnants/amusants à regarder. Y en a-t-il qui, selon vous, peuvent gagner plus qu’un look de 10 matchs cette saison? — @mickeybox

Mason McTavish (Canards d’Anaheim) et Kent Johnson (Columbus Blue Jackets) devraient être sur les alignements de la soirée d’ouverture et les deux attaquants de 19 ans avec le Canada pourraient rester en place s’ils performent en raison des besoins en profondeur de leurs équipes respectives. McTavish, le n° 3 choix au repêchage 2021 de la LNH, a disputé neuf matchs avec les Ducks au début de la saison dernière et a amassé trois points (deux buts, une passe). Il pourrait être leur troisième centre derrière Trevor Zegras et Ryan Strome. Johnson, le n° 5 choix du repêchage de 2021, a obtenu trois passes décisives en neuf matchs avec les Blue Jackets après être devenu professionnel après sa saison à l’Université du Michigan. Il pourrait être un ailier gauche cette saison, jouant potentiellement aussi haut que la deuxième ligne derrière Johnny Gaudreau.

Défenseur suédois Simon Edvinson a une chance de faire partie des Red Wings de Detroit cette saison. Le joueur de 19 ans, choisi avec le No. 6 choix au repêchage de 2021, a été finaliste pour la recrue de l’année dans la Ligue suédoise de hockey la saison dernière après avoir récolté 19 points (deux buts, 17 passes) en 44 matchs avec Frolunda.

Les Islanders de New York pourraient avoir une place libre pour l’attaquant finlandais Aatu Raty à saisir pendant le camp d’entraînement, mais leur liste semble toujours en évolution, et ils pourraient avoir un autre agent libre en train de signer ou deux. Le joueur de 19 ans a été un choix de deuxième ronde (52e) au repêchage de 2021 et a amassé 40 points (13 buts, 27 passes) en 41 matchs la saison dernière pour Jukurit à Liiga, la meilleure ligue professionnelle masculine de Finlande. Selon le tableau de profondeur des Islanders, il pourrait être en ligne pour une place d’attaquant au milieu des six.

Vers l’avant Matthieu Knies (Maple Leafs de Toronto) et défenseur Luc Hugues (New Jersey Devils), deux des meilleurs joueurs des États-Unis, pourraient faire le saut dans la LNH après leurs saisons universitaires. Knies, un choix de deuxième tour (n ° 57) lors du repêchage de 2021, revient à l’Université du Minnesota pour sa deuxième saison. Hughes, le n° 4 choix du repêchage de 2021, fait de même à l’Université du Michigan.

Quel joueur est le plus susceptible d’être échangé à la date limite : Alexis Lafrenière, Kaapo Kakko ou Vitali Kravtsov? — @JonathanNJayne1

À ce stade, je dirai aucun d’entre eux. Les Rangers de New York misent sur le fait que les trois seront des joueurs d’impact dans leur groupe des neuf meilleurs attaquants. Même s’ils ne le sont pas, rien ne presse de les déplacer. Lafrenière aura 21 ans le 1er octobre. Le 11, soirée d’ouverture des Rangers contre le Lightning de Tampa Bay au Madison Square Garden. Kakko a 21 ans et entame un contrat de deux ans. Kravtsov a 22 ans et un contrat d’un an. Tous trois figurent dans les plans actuels et futurs des Rangers.

Mais des trois, cela ne me choquerait pas si à un moment donné Kakko ou Kravtsov, sinon les deux, étaient échangés. Lafrenière est intouchable à ce stade, mais Kakko et Kravtsov doivent montrer plus de croissance dans leur jeu. Lafrenière l’a fait la saison dernière et je pense qu’il y a de bonnes chances qu’il débute cette saison à l’aile droite sur le premier trio avec Mika Zibanejad et Chris Kreider. Kakko et Kravtsov auront également une chance de gagner cette position pendant le camp d’entraînement.

Le poste d’ailier droit de deuxième ligne est également ouvert, ce qui signifie une chance de jouer avec Vincent Trocheck et Artémi Panarin. Il y a aussi la possibilité que les Rangers réunissent la “Kid Line” de Lafrenière, Philippe Chitil et Kako.

Le fait est qu’ils ont trop investi dans ces jeunes joueurs pour échanger l’un d’entre eux cette saison, à moins que nous ne parlions d’obtenir un joueur comme Patrick Kane des Blackhawks de Chicago. Si tel est le cas, Kravtsov ou Kakko pourraient faire partie du package allant dans le sens de Chicago. Mais à part cela, je pense que c’est un long shot qu’ils sont échangés.

Vidéo : PHI@NYR : Lafrenière fait preuve de finesse avec un but en 3e

Ecoutez: Nouvel épisode de NHL @TheRink

.

Leave a Comment