Hamilton Take2 : le leadership des Sabres prend forme

WGRZ/WGR550 Sabres/NHL Insider Paul Hamilton partage ses réflexions sur le capitanat des Sabres à court et à long terme.

Il semble que Kyle Okposo sera le prochain capitaine des Sabres de Buffalo. Cela a beaucoup de sens car je parle de lui comme un grand leader depuis qu’il est arrivé ici des Islanders de New York.

Okposo prend les jeunes joueurs sous son aile. Okposo et Casey Mittelstadt sont tous deux originaires du Minnesota et Mittelstadt m’a mentionné à plusieurs reprises à quel point les conseils d’Okposo l’ont aidé.

Je pense que Don Granato fait le bon choix en ne poussant pas trop tôt l’un de ses jeunes joueurs au poste de capitaine. Cette franchise a fait ça avec Jack Eichel parce qu’ils ne voulaient pas qu’il se fâche. À l’époque, tout était fait pour rendre Jack heureux.

Bien que je ne pense pas que faire d’Okposo le capitaine soit une mauvaise décision, je ne changerais rien à l’année dernière, sauf une chose. Zemgus Girgensons et Okposo ont été nommés co-capitaines, mais Granato a décidé de les faire porter tous les deux le «A» sur leurs chandails. Je pense que Girgensons apporte un leadership différent mais précieux, et la saison dernière a fonctionné. Je les garderais tous les deux comme capitaines, comme c’était le cas avec Chris Drury et Danny Brière. La chose que je changerais par rapport à la saison dernière, c’est que je mettrais le “C” sur Okposo pour les 41 premiers matchs, puis je le mettrais sur Girgensons pour les 41 derniers matchs.

Okposo n’a plus qu’un an sur son contrat et si j’étais Kevyn Adams, je chercherais à le signer pour un contrat d’un an jusqu’à ce qu’il ne soit plus efficace. C’est alors que je donnerais le « C » à l’un des plus jeunes joueurs, mais qui ?

Depuis qu’Alex Tuch est arrivé des Golden Knights de Vegas dans le commerce d’Eichel, il semble que les fans veulent qu’il soit le prochain capitaine. Tuch adore cette franchise et il explique en grande partie pourquoi la culture s’est vraiment imposée à cette équipe.

Je n’ai aucune information privilégiée à ce sujet, mais je pense que Granato voudrait donner le capitanat à Rasmus Dahlin. La seule question serait de savoir si Adams et Terry Pegula étaient d’accord. Granato est la raison pour laquelle Dahlin est passé d’un accident de train à l’un des meilleurs défenseurs de la LNH en quelques mois seulement.

L’entraîneur-chef des Sabres a décidé qu’il était fatigué de toutes les critiques virulentes que Dahlin recevait des partisans et des médias, alors il s’est fait un devoir de dire à quel point il jouait bien presque tous les jours, même s’il ne l’était pas. Il gonflait son jeu ou ses compétences en leadership et Dahlin appréciait que son entraîneur le soutienne et commence à jouer comme il en était capable. L’amélioration de son jeu était stupéfiante.

Personnellement, je pense que ce serait une énorme erreur. Je ne pense tout simplement pas que Dahlin soit proche du matériel de capitaine. Je pense qu’il serait une très bonne personne pour faire partie de leur groupe de leadership, mais pas le capitaine.

Je suis resté cohérent avec qui je pense devrait être le capitaine depuis son arrivée ici. Pour moi, c’est Dylan Cozens. Je pense que son éthique de travail et sa volonté de gagner sont parfaites pour un leader d’hommes. Cozens a déjà montré à quel point il déteste perdre et à quel point il veut être un leader.

Cozens est fier de porter du bleu et de l’or et se sent chanceux de faire partie d’un noyau jeune et talentueux.

Cela ne m’a pas du tout surpris que lorsque les Américains de Rochester étaient en séries éliminatoires, Cozens se soit présenté pour soutenir Peyton Krebs, Casey Fitzgerald, Jack Quinn, JJ Peterka et Brett Murray. Après l’une des victoires des Amerks en prolongation, j’ai vu Cozens aussi heureux que l’équipe l’était pour ses amis et coéquipiers.

Si vous voulez du leadership, pendant le camp de développement, Cozens s’est rendu à Buffalo depuis London, en Ontario, où il s’entraîne l’été pour passer la journée avec les prospects. L’un des choix de première ronde des Sabres en 2022, Matt Savoie n’a pas pu jouer sur la glace en raison d’une blessure à l’épaule. Cozens s’est assis avec lui pendant la majeure partie des deux sessions, lui disant à quel point il était excité par cette équipe et cette ville.

Il y a une chance qu’Erik Portillo ou Ryan Johnson deviennent des agents libres sans restriction après la fin de leurs saisons universitaires l’année prochaine. Je dois me demander si Cozens, Krebs et Mattias Samuelsson les ont activement recrutés pour devenir les Sabres de Buffalo et ne pas emprunter la voie des agents libres.

Sur la glace, Cozens sera toujours là pour un coéquipier et s’il ne réussit pas un certain jeu, il le dissèque jusqu’à ce qu’il le fasse.

La saison dernière, c’est Tage Thompson qui a éclaté avec une grosse année. Cette saison, ça ne me choquerait pas si Cozens était ce type. Il a si bien joué au cours du dernier mois de la saison, mais cela ne s’est pas traduit par des buts.

Il est allé au Championnat du monde pour Équipe Canada et non seulement il était sur la première ligne à une position inconnue sur l’aile gauche, mais il a également mené le tournoi avec sept buts et a été sélectionné comme l’un des trois meilleurs joueurs du Canada.

Il sera intéressant de savoir qui, selon Granato, est la bonne personne pour le poste. Je pense que Tuch serait un excellent choix, mais pour moi, le meilleur choix serait Cozens.

Leave a Comment