Comment Chris Vernon a développé un culte après le PGA Tour de Memphis

Chris Vernon craignait que Tony Finau n’aime pas ce qu’il avait fait au nom de Finau.

Je n’aimais pas que Vernon, un incontournable de la scène des discussions sportives de Memphis qui anime désormais “The Chris Vernon Show” sur Grind City Media, ait transformé Finau en un couplet rimé récité par tout le monde, des garçons de la fraternité tenant des bouteilles Michelob Light sur le terrain de golf à Scott Van Pelt sur “Sportscenter” d’ESPN.

“Tony Finau, où est-il maintenant ?” est l’une des lignes les plus mémorables de la mise à jour annuelle des maîtres de Vernon, un morceau hilarant qu’il a commencé sur les ondes radio de Memphis il y a si longtemps qu’il ne se souvient plus de quelle année il l’a fait pour la première fois.

C’est Vernon, dansant dans un T-shirt blanc, une fausse chaîne en or et une réplique de la veste verte des Masters, portant un club de golf tout en rappant au rythme de “Hard in the Paint” de Waka Flocka Flame, avec des gens vêtus de costumes d’animaux dansant derrière lui . Il rime, fait des blagues et crie “Qu’est-ce qui se passe à Augusta”, tandis que son acolyte Jon Roser crie les scores des golfeurs.

La performance, à la fois brillante et bizarre, est devenue virale lors des Masters d’automne 2020 en proie à la pandémie, lorsque l’épouse de Brooks Koepka et influenceuse des médias sociaux, Jena Sims, a publié la vidéo sur ses différents comptes. Tout le monde du golf s’y est rapidement accroché, même si Memphis connaissait ce gadget depuis des années.

Mais ici, pendant le FedEx St. Jude Championship au TPC Southwind, c’était la première fois que Vernon côtoyait des golfeurs du PGA Tour depuis que tout avait explosé. Il ne se passe pas une semaine sans que quelqu’un envoie à Vernon une vidéo d’un fan scandant “Tony Finau, où il est maintenant”, depuis la galerie alors que Finau joue dans un tournoi. Il fait presque partie de la marque Finau.

Leave a Comment