Sullivan : Un été chaud pour la première famille du golf de Tonawanda

John Edholm Jr. aime le golf depuis qu’il a acheté un club pour la première fois à l’âge de 12 ans. Au début des années 90, il a quitté la maison pour fréquenter Coastal Carolina, dans la région de Myrtle Beach en Caroline du Sud. Il a essayé pour l’équipe de golf Coastal mais a découvert qu’il était un peu au-dessus de sa tête.

Edholm n’a pas fait partie de l’équipe, mais il a trouvé le meilleur prix de tous, un membre des équipes féminines de golf et de volley-ball qui deviendrait un jour sa femme. Laura, originaire de Vero Beach, en Floride, a été une star du volley-ball pendant quatre ans pour les Chanticleers, mais elle a quitté l’équipe de golf après deux saisons.

“Je me suis donné un coup de pied pour ne pas continuer le golf”, a-t-elle déclaré. “Mais c’est comme ça. J’en ai tiré beaucoup. J’étais un étudiant de première année timide, loin de chez moi. Je peux encore l’imaginer, une carte de taille professionnelle qui disait “Coastal” et “Myrtle Beach”. Je pouvais jouer absolument n’importe quel terrain de golf gratuitement. Je ne l’ai pas du tout utilisé. »

Laura et John sont tombés amoureux et elle s’est retrouvée encore plus loin de ses racines en Floride. Après avoir obtenu son diplôme, elle est devenue l’âme rare qui a déménagé du sud de l’ouest de New York pendant cette période, plutôt que l’inverse.

“La mère de John a toujours dit:” Quand nous avons su que vous étiez sérieux, nous avons pensé que nous l’avions perdu pour toujours dans le Sud “, a déclaré Laura en riant. “Elle ne savait pas que je déracinerais et que je déménagerais vers le nord. C’était tellement drôle. J’ai déménagé ici avant nos fiançailles et tout le monde pensait que j’étais dingue. Tu déménages à Buffalo et tu n’es même pas fiancé ?”

Laura a déménagé à Buffalo, a élevé deux garçons et est allée travailler dans le département des sports de Medaille. Elle a également fait partie de ce que l’on pourrait appeler la première famille de golf de Tonawanda. Vraiment, une famille a-t-elle laissé une plus grande empreinte sur le sport dans la ville au cours des trois dernières décennies ?

John Edholm Sr., le patriarche, a fait partie du parcours de Brighton pendant des années. Il possède une maison le long du 17e trou par-3, où il sort souvent avec une bière pour saluer des amis qui se dirigent vers le green. John Sr. a remporté un championnat de club dans la classe Champs en 1999, la même année, il a acheté The Grill at the Dome, le restaurant et bar prospère à l’intérieur du Paddock Chevrolet Golf Dome.

Son autre fils, Josh, dirige le Grill et est un bon golfeur quand il trouve le temps. John Jr. gère Sportzone, qui abrite sept systèmes de simulateurs sportifs à travers le hall du restaurant. John Jr. est également l’un des cinq investisseurs qui ont acheté Pendleton Creek Golf Creek sur Tonawanda Creek Road – anciennement Tan Tara – en mars 2021.

Le Grill at the Dome se trouve à côté du Paddock Chevrolet Golf Dome sur Brompton Road dans la ville de Tonawanda (Google Maps)

L’été dernier, Laura Edholm a remporté le premier championnat de club féminin à Pendleton Creek – une semaine après que son fils, Ryan, ait remporté le titre masculin peu de temps avant de commencer sa carrière de golf universitaire en tant que recrue au Canisius College. Il a battu de justesse son frère aîné, Tyler, pour le titre.

Mais cet été a été le plus mémorable à ce jour pour les Edholm. Le mois dernier, Ryan a été médaillé avec un plus bas en carrière de 65 lors de la qualification amateur de l’État de New York au Lancaster CC. Dimanche, il est revenu d’un voyage de golf en famille dans les Ozarks et a défendu son titre à Pendleton Creek avec une victoire d’un coup.

C’est encore mieux. Tyler, qui joue pour Niagara (il sera étudiant diplômé à l’automne), n’a pas réussi à se qualifier pour le State Am le mois dernier. Mais il est entré dans la qualification «Last Chance» à Syracuse dimanche et a été médaillé par quatre coups avec un 68. Mardi, lui et Ryan participeront tous les deux au premier tour du State Am au Onondaga Golf and Country Club à Fayetteville, juste à l’est de Syracuse.

“Ce sera amusant de concourir contre lui”, a déclaré Tyler, qui s’est classé 31e à égalité l’an dernier à State Am. “C’est toujours une bonne bataille. En vacances la semaine dernière, nous nous sommes partagés à peu près au milieu. Je l’ai eu parfois, il m’a eu parfois. Il y a un truc de fer-aiguise-fer. Nous nous rendons toujours meilleurs. C’est toujours une bataille. Ma mère nous donne toujours une bonne course aussi.

Dès leur plus jeune âge, Laura et John Jr. impressionné les garçons par la nécessité d’honorer le jeu, de jouer au golf avec intégrité et de bien représenter la famille

“Ma mère a toujours dit quand nous grandissions, ‘Tu es un Edholm'”, a déclaré Tyler. « Tout le monde vous connaît. Vous devez agir comme si vous saviez ce que vous faites et être intelligent. Il est donc très important pour nous de bien représenter notre nom.

Les garçons l’ont fait dans trois sports. Tyler et Ryan ont tous deux joué au hockey, au baseball et au golf à Sweet Home High et étaient capitaines. Cela en dit long sur la façon dont ils ont été perçus par leurs entraîneurs et leurs coéquipiers. Tyler était un senior et Ryan un étudiant de première année dans l’équipe Sweet Home qui a remporté un championnat de hockey d’État en 2018. Tyler a marqué trois buts en finale.

“Ce fut l’un des moments dont je me souviendrai toujours”, a déclaré John Jr. a dit. “Ils se sont tous les deux qualifiés pour les États-Unis chaque année au golf. Sweet Home a presque abandonné le golf après le départ de Tyler. Ils étaient des joueurs à terre. Ryan a en fait recruté certains de ses coéquipiers de baseball et de hockey pour jouer à l’automne afin qu’ils puissent avoir une équipe. Il en a également transformé quelques-uns en golfeurs et ils jouent toujours ensemble.

De gauche à droite : John Sr., John Jr., Laura, Tyler, Josh et Ryan Edholm posent à Payne’s Valley, le premier parcours public conçu par Tiger Woods’ TGR Design. (Avec l’aimable autorisation de la famille Edholm)

John Jr. caddie pour Ryan lors des qualifications State Am et sera sur son sac mardi. Le caddie de Tyler lorsqu’il était médaillé lors de la qualification de la dernière chance dimanche était Joe Torrillo, un ami proche et ancien coéquipier de Sweet Home qui a joué dans cette équipe de hockey du titre d’État.

En fait, Torrillo envoyait des SMS dans les deux sens dimanche après-midi avec son père, Mike, membre de Pendleton Creek. Mike informerait Joe du match de Ryan lors de la finale du club. Joe l’a informé de la performance de Tyler à Syracuse. Ryan a fini par remporter un deuxième titre consécutif par un coup sur le dernier trou.

John Jr., qui ne semble jamais arrêter de sourire, a déclaré que c’était un week-end fou pour les Edholm. Ryan et Tyler sont revenus vendredi et ont littéralement dû courir pour obtenir leur connexion à Chicago. Ils étaient inquiets pour leurs clubs de golf, mais les clubs sont également rentrés chez eux. Le reste de la famille est rentré du Missouri.

“Nous venons de rentrer des Ozarks vers 1h30 dimanche”, a déclaré John Sr. a dit. «Donc, vers 2 h 15, nous sommes allés à Pendleton et avons regardé Ryan sur les quatre derniers trous. En même temps, nous recevions des mises à jour (de Torrillo) sur Tyler. Il tire 68 avec un 7 sur un par-5 !

Alors, qui est le meilleur golfeur de la famille ? À ce stade, Tyler et Ryan semblent être morts. Leur grand-père dit que Ryan, qui a eu 19 ans la semaine dernière, est en avance sur son frère à ce stade de sa carrière.

“J’aimerais le penser”, a déclaré Ryan. « Ça va et vient entre moi et mon frère. Ma mère est là-haut aussi. Cela peut aller dans les trois sens, selon qui passe une journée. C’est amusant quand Tyler et moi faisons de bons matchs. Cela me rend meilleur et me donne envie de m’améliorer pour le battre.

John Jr. a remporté des championnats de club consécutifs à Brighton en 1995-1996. Lui et Laura étaient tous deux champions de club lorsqu’ils étaient membres de Bridgewater à Fort Erie. Le travail et l’éducation des enfants rendaient difficile de rester alerte, mais ils joueront davantage maintenant que les garçons sont grands. Oh, Laura défendra son championnat de club féminin à Pendleton Creek le week-end prochain.

Les garçons sont à l’honneur maintenant, et les plus âgés s’accordent tous à dire que le plus important est qu’ils se conduisent avec classe, qu’ils honorent le grand sport du golf et le nom d’Edholm.

“Ça fait du bien”, John Sr. a dit à propos des deux garçons qui se sont rendus dans l’État Am. «Mais ce que je ressens le mieux, c’est que ce sont des enfants formidables. Ils sont humbles; ils sont respectueux, et ce sont juste de bons, bons enfants. Ils me rendent très fier.

John Sr. a déclaré que ses deux petits-fils semblent porter leur jeu à un niveau supérieur. Après ces incroyables performances médaillées lors des deux qualifications, il a déclaré que ce ne serait pas une surprise de les voir s’affronter dans le State Am cette semaine.

“Ce (65) était mon meilleur jamais”, a déclaré Ryan. “Je pense que j’ai touché 13 des 14 fairways et 16 des 18 greens. Tout a cliqué. J’ai cotisé pour l’aigle et j’ai fait un autre putt pour l’aigle. Tout était vraiment bien. Vous tirez ce score, vous pouvez commencer à voir grand. Mais j’ai aussi eu de gros chiffres, donc ça me permet de rester honnête.

Laura a déclaré que la rivalité entre ses fils était “géniale” et elle est heureuse de savoir que John Jr. sera le caddie de Ryan dans le State Am, le gardant en équilibre pendant un tournoi de trois jours.

« Ça ne va pas mieux que ça », dit-elle. “Je suis jaloux. J’ai proposé mes services, mais ils ne m’ont pas accepté.

Elle ne manque pas de choses pour l’occuper ces jours-ci. Parlez d’un grand mois pour la famille. Juste avant le départ des Edholm pour ce voyage de golf annuel dans les Ozarks, Laura a été nommée directrice sportive de l’Université Medaille, où elle a travaillé au département des sports pendant 25 ans.

Laura est l’entraîneur de golf masculin de Medaille. John Sr. a déjà été entraîneur masculin, avec Marlene Davis comme assistante. Laura a entraîné l’équipe féminine de quilles Medaille à trois titres de conférence consécutifs (et a été entraîneure de l’année de l’AMCC pendant les trois années) avant de céder les rênes à Jeff Walsh il y a deux ans.

Oh, il y a des liens avec le volleyball dans la famille. Les deux filles de Josh Edholm jouent au volleyball universitaire. Dana joue à Keuka et Erica sera une première année à St. John Fisher cet automne. Laura aime voir la tradition du volleyball perpétuée par les Edholm.

“Je fais, je le fais!” dit-elle. “Et ils viendront à Medaille, donc ce sera amusant pour moi de les faire venir jouer dans mon gymnase, dans mon sport.”

Il y a beaucoup de résilience dans cette famille, et une grande partie provient de quelqu’un qui se tient dans l’ombre – Sharey Edholm, épouse de John Sr. et la matriarche du clan.

“Ma mère est probablement la personne la plus dure que je connaisse”, a déclaré John Jr.. “Oh, ouais. Elle lutte contre la SP depuis 30 ans. Sa mobilité n’est plus ce qu’elle était. Mais elle livre toujours la popote roulante une fois par semaine. Elle n’y cédera pas. Elle est autre chose. Nous en tirons tous beaucoup de gratitude.

“Rien ne la ralentit”, a-t-il déclaré. « Elle est déterminée.

Finalement, c’est de famille.

***

Jerry Sullivan est un journaliste primé qui a rejoint l’équipe de News 4 en 2020 après trois décennies en tant que chroniqueur sportif à The Buffalo News. Voir plus de son travail ici.

Leave a Comment